La trottinette électrique Paris

0 Comments

Il n’a échappé à personne, depuis quelques mois, que le déplacement dans notre chère capitale devient un véritable cauchemar. Sujet brûlant, comme difficile à aborder, tellement les facteurs à prendre en compte sont multiples et complexes. Une des solutions ingénieuses semble se porter sur l’usage de la trottinette électrique à Paris. Comment, pourquoi, quels en sont les enjeux et les conséquences? Nous tentons de répondre à tout ces points dans ce dossier spécial.

Une réponse écologique

Afin de répondre aux problématiques de déplacement à Paris, il faut bien évidemment penser à l’impact écologique. Depuis la prise de conscience du réchauffement climatique, il y a maintenant quelques années, le mouvement s’intensifie. Les dernières élections Européennes ne sont pas en reste. Nous avons alors pu constater qu’un grand nombre de sièges au Parlement ont été acquis par le parti Écologique. La trottinette semble répondre à ces problématiques d’actualité. Trottinette à Paris oui, mais elle sera électrique.

Un enjeu de santé publique

L’enjeu écologique nous rappelle constamment la destruction de notre planète. Cependant, il y a un autre point qui nous fait de plus en plus écho, la santé publique. En effet, l’émission de gaz à effet de serre est tout aussi néfaste pour notre santé. La concentration de ces rejets inhérentes à la vie dans une ville très peuplée met en exergue les cas de maladies respiratoires et cardiovasculaires. Elle ne coûterait pas moins de 60 milliards par an en Europe, et serait en partie responsable de 48000 morts en France chaque année.

Certains diront que les véhicules électriques ont eux aussi un impact écologique important mais ils ont cet avantage de centraliser hors de nos villes ce type de pollution. Une centralisation permet aussi un meilleur traitement de cette dernière. Point sur lequel il est évident qu’un lourd travail reste à faire.

La trottinette électrique à Paris répond à l’encombrement

Comme dans toutes capitales, l’encombrement est un enjeu majeur. Les m2 à Paris sont chers, très chers. Sans parler d’une valeur financière hypothétique sur l’espace public, il n’y a tout simplement que très peu, voire pas du tout de places disponibles. Il est donc absolument nécessaire, s’il faut mettre en place un nouveau dispositif, qu’il prenne le moins de place possible. Un nouveau point pour la trottinette électrique à Paris. Très peu encombrante et répondant à une caractéristique que nous oublions souvent.

En effet, alors que pour répondre à des problématiques écologiques, l’électrique semble être une solution idéale. La voiture électrique ne paraît pas être une solution idéale dans une capitale comme Paris. Trop grande ou encore difficile à entretenir. Mais pire, un usage inadapté quand nous savons que majoritairement, nous sommes les seuls occupants des véhicules que nous utilisons. La Trottinette ou encore le scooter électrique répondent eux parfaitement à cela.

Le Web 3.0 au service de la trottinette électrique à Paris

Tout comme la révolution air b&b pour l’habitation, Deliveroo pour la restauration, ou encore Uber pour les Taxis, le Web 3.0 est en marche pour la trottinette électrique à Paris. Après l’affichage statique de pages, puis le web participatif où échangent les utilisateurs d’une plateforme, les web des services révolutionnent depuis quelques années déjà notre consommation de ces derniers.

Il existe juste pour Paris, plus d’une dizaine d’acteurs surfant sur cette nouveauté visiblement lucrative. Comme pour toute révolution, une vague de contestation est à prévoir. Il est fort à parier que celle-ci n’a pas encore réellement débuté. Les impacts financiers dues à ces nouveaux usages dans le secteur n’ayant pas encore suffisamment mis à mal d’autres acteurs. De plus, il est difficile de dire si l’usage de la trottinette électrique à Paris restera ancré dans le paysage Parisien dans quelques années.

Certaines problématiques sont cependant déjà mises en avant. Principalement des incivilité entre usagers de l’espace public. Des blessures dues à ces dernières, et même un mort de recensé récemment à Paris.

Trottinette électrique à Paris: quelques chiffres

Aujourd’hui, il n’y aurait pas moins de 1 millions d’utilisateurs de trottinette électrique à Paris. Ces derniers se partagent un parc de quelques 20.000 trottinettes. Chiffre qui devrait doubler, et donc passer à 40.000 d’ici 2020.

Cela peut paraître étonnant, mais les utilisateurs de ce service ne semblent pas être ceux auxquels nous pensons au premier abord. En effet, une forte proportion d’entre eux seraient des personnes ne résidant pas à Paris. Touristes ou visiteurs plébiscitent eux aussi ce nouveau moyen de locomotion de plus en plus populaire.

La société la plus connus exploitant ce nouveau secteur se nomme LIME. Il existe cependant bien plus d’acteurs sur ce secteur. Pour être plus précis, pour Paris, ils sont au nombre de 12 (LIME, BIRD, BOLT, WIND, TIER, FLASH DEVIENT, HIVE, VOI, DOTT, JUMP, UFO, B MOBILITY).

Trottinette électrique à Paris: Une conclusion somme toute logique

Si l’on prend en compte tous les aspects que nous avons traité dans cet article, nous pouvons être sûr d’une chose. Alors que la voiture thermique était reine ces dernières décennies, une réelle prise de conscience s’opère dans le paysage de la mobilité urbaine. L’usage de la trottinette électrique à Paris reflète un bon nombre de changements de comportements sociaux.

Mais au delà d’un simple changement ponctuel, n’y verrions-nous pas là une étape supplémentaire vers un usage des véhicules manuels? Il semblerait que l’usage de la trottinette électrique à Paris ne soit qu’un pas vers l’usage de la trottinette non assistée.

D’ici à penser que ce sujet est un gage d’espoir pour l’humanité il n’y a qu’un pas. Utopiques, le fait de passer d’une voiture diesel extrêmement polluante à l’usage d’une simple trottinette nous laisse un sourire rêveur.

Sources complémentaires
Segway
Lime

Categories:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *