Des aides ont été mises en place dans toute la France afin d’encourager l’utilisation des vélos électriques et de permettre aux utilisateurs d’en acquérir un malgré un coût élevé. En effet, l’État et les collectivités locales ont instauré une aide financière pouvant aller jusqu’à 500 €, et c’est pourquoi nous allons vous parler de la prime du velo electrique à Paris.

Notez que cette aide est différente selon les régions, alors soyez prudent et distinguez la subvention nationale (de l’État) et la subvention municipale (de votre ville).

Actualité sur la prime pour les vélos électriques à Paris et en Île-de-France

L’Île-de-France Mobilités a mis en place une énorme subvention de 500 € pour l’achat d’un vélo électrique simple. Ce montant pouvant augmenter jusqu’à 600 € pour l’achat d’un vélo électrique cargo.

Par ailleurs, ils installeront plusieurs pistes cyclables temporaires pour rendre les déplacements plus aisés. Il est temps d’acquérir un e-bike et ne pas avoir à se vider les poches grâce à la prime du velo electrique à Paris.

Veuillez noter que cette dernière implique les vélos électriques acquis à partir du 1er décembre 2019. Pour en bénéficier, il vous suffit de vous rendre sur le site internet concerné et dans la région IDF Mobilités. Il faut ensuite ouvrir un compte et fournir les documents requis.

En outre, vous ne pouvez demander cette aide qu’une fois tous les 5 ans. Une fois que vous en avez bénéficié, il est impossible de mettre votre vélo électrique à la revente pendant les 3 ans suivant son acquisition.

Réglementation sur les vélos électriques

La loi est stricte en ce qui concerne la réglementation sur les vélos électriques. Voici ce que vous devez savoir.

Définition d’un vélo à assistance électrique

Les critères permettant la désignation de vélo à assistance électrique (VAE) sont strictement réglementés par la loi. Un certain nombre de normes doivent être respectées pour qu’un modèle puisse être considéré comme tel et pour que vous puissiez bénéficier de la prime pour velo electrique à Paris.

Le modèle doit être :

  • Apte à arrêter l’assistance à une vitesse de 25km/h
  • Doté de batteries recyclables et non de batterie plomb
  • Doté d’un lancement de l’assistance électrique seulement en cas de pédalage
  • Équipé de deux méthodes de freinage autonomes
  • Équipé d’un appareil pour l’éclairage ainsi que de signalisation sonore et visuelle
  • Muni d’une puissance de moteur inférieure à 250 watts
  • Vendu, assemblé, configuré et contenant les instructions.

Si votre bicyclette à assistance électrique ne remplit pas l’une de ces conditions, elle sera alors classée comme cyclomoteur et nécessitera une autorisation spéciale. Vous aurez alors à préparer les dossiers nécessaires pour en faire une demande.

Assurance, carte grise, casque obligatoire ?

Aucun de tout cela n’est requis. Toutefois, le port du casque est fortement recommandé par la majorité des fournisseurs de vélos. Les responsables routiers le conseillent fortement également.

En ce qui concerne l’assurance, votre assurance multirisque habitation est suffisante. D’autre part, il existe des assurances VAE spéciales qui sont souvent associées à des systèmes d’identification (suivi) des vélos.

La fabrication de vélos électriques

La majorité des vélos électriques proviennent de Chine. L’origine des vélos n’est donc pas une caractéristique importante.

velo electrique blanc

Les différentes primes pour les vélos électriques

Voici ce que vous devez savoir sur les aides disponibles pour l’acquisition d’un vélo électrique.

Aides nationales

L’État octroie une aide pour l’acquisition d’un vélo à assistance électrique (VAE) à condition que la personne bénéficie déjà d’une subvention au niveau local, comme la prime pour velo electrique à Paris par exemple. La somme de l’aide d’État doit être la même que celle de l’aide accordée par la municipalité locale, et inférieure à 200 €.

Les autres conditions d’éligibilité :

  • Avoir bénéficié d’une aide au même titre accordée par une collectivité locale ;
  • Avoir un revenu fiscal inférieur ou égal à 13 489 € l’année qui précède l’achat du vélo ;
  • Être majeur ;
  • Être résidant en France.

Il faut effectuer la demande d’aide au plus tard 6 mois après la date de facturation du vélo. Ceci se fait en remplissant un formulaire spécifique que vous pouvez trouver sur l’Agence de Service de Paiement ou ASP.

Notez qu’une personne ne pourra percevoir l’aide qu’une seule fois même si elle achète plusieurs vélos. 

Remarque : si votre velo electrique a été acheté avant le 1er juin 2020, l’aide d’État ne peut être supérieure à la somme de l’aide accordée par la collectivité locale. Elle la complète.

La somme totale des 2 aides (État + collectivité locale) est calculée de la manière suivante :

  • 20 % du coût d’achat TTC du vélo
  • Inférieure ou égale à 200 €

Aides régionales

Certaines régions telles que l’Île-de-France vous offrent une prime à l’achat d’un vélo. La somme peut aller de 150 € à 600 €. Son montant ne peut jamais excéder la moitié du prix du vélo.

Aides financières aux entreprises

L’aide financière à l’achat d’un vélo électrique en France est très répandue pour les particuliers, elle est un peu plus compliquée pour les entreprises et les professionnels, car les procédures sont plus complexes.

Île-de-France : pour les autoentrepreneurs ainsi que les PME jusqu’à 50 personnes, il y a deux genres d’aides financières disponibles selon la puissance du vélo électrique. Si cette dernière est inférieure ou égale à 10 kWh, le montant de l’aide financière est échelonné à 1 500 €. 

Ville de Paris : les autoentrepreneurs, les petites entreprises et les PME jusqu’à 50 employés peuvent recevoir une prime pour velo electrique allant jusqu’à 400 € à Paris pour l’achat ou la location de vélos électriques.

prime velo electrique paris

Prime Velo electrique à Paris

À l’échelle communale, il est possible de bénéficier de subventions dont le coût change d’une municipalité à une autre et cela bénéficie parfois à toutes les municipalités de leur métropole.

Par exemple, vous pouvez percevoir différentes aides à Paris selon le modèle que vous voulez acheter :

  • 600 € pour l’acquisition d’un vélo cargo ;
  • 400 € pour l’acquisition d’un vélo électrique.

Vous pouvez combiner la subvention de la commune avec celle de la région Île-de-France (Île-de-France Mobilités) de 600 € et 500 €.

Vous pouvez vous rendre sur le site internet de votre mairie ou de votre région pour connaitre les conditions et les procédures à suivre.

Calcul de l’aide nationale et régionale

Si votre VAE coûte 1000 € et vous percevez une prime locale de 60 €. Pour calculer l’aide nationale :  1000 € X 20% – 60 € = 140 €. Ici, l’aide octroyée par l’État est de 60 €, car son montant doit être inférieur ou égal à la somme de l’aide versée au niveau local.

Si votre VAE coûte 1000 € et vous percevez une prime locale de 220 €. L’État ne peut plus verser d’aide, car la somme combinée des 2 subventions ne peut dépasser 200 €.

Si votre VAE coûte 1200 € et vous recevez 150 € de prime locale. Voici comment calculer l’aide nationale complémentaire :  1200 € X 20% – 150 € = 90 €. Dans ce cas, l’État ne peut vous verser que 50 €, car la somme de l’aide qu’il offre doit être inférieure ou égale au montant de la prime offerte par votre municipalité locale. Et surtout, la somme combinée des 2 subventions doit être inférieure à 200 €.

Prime velo electrique : Comment la percevoir?

Si vous remplissez toutes les conditions précédentes, vous devez vous adresser à l’Agence de Service de Paiement. Il faut télécharger et remplir le formulaire de demande sur le site de l’ASP.

Vous devez aussi fournir les documents suivants :

  • Duplicata du reçu de paiement de la prime locale. Ce document doit contenir le nom de la commune locale qui a octroyé l’aide et la date de son paiement, la référence du vélo en question, ainsi que vos coordonnées. 
  • Photocopie d’un justificatif de domicile en France ayant moins de trois mois. Cela peut être votre facture d’électricité, d’eau, de gaz ou même de téléphone. Il est aussi possible d’utiliser votre quittance d’assurance pour le logement, avis d’imposition ou certificat de non-imposition, titre de propriété ou reçu du loyer.
  • La photocopie d’une pièce d’identité (passeport, titre de séjour valide, carte nationale d’identité)
  • Photocopie de la facture du vélo avec vos informations, la date de facturation du vélo ou d’acquisition après le 31 janvier 2018, les références ainsi que le coût du VAE TTC. 
  • Photocopie de votre quittance d’impôt de l’année avant l’acquisition du vélo (pour un achat en septembre 2020, se munir de l’avis d’imposition de 2019 sur les revenus de 2018). 
  • Relevé d’identité bancaire ou postale du titulaire du vélo

Il faut noter que vous ne pouvez demander l’aide que dans les 6 mois suivants l’acquisition du vélo.

Les avantages de l’utilisation d’un vélo électrique

Ça y est, vous avez décidé d’acheter votre vélo électrique. Voici vos avantages en faisant cela.

Vélo assisté

Les vélos électriques ont ce qu’ils appellent une « assistance au pédalage » alimentée par des batteries. Techniquement, il s’agit d’une machine intégrée dans le vélo pour donner un coup de pouce au pédalage. Cela peut réduire le stress et l’impact sur vos genoux et vos cuisses. 

Il existe des vélos électriques dotés d’une technologie de stimulation spécifique qui peut vous aider à franchir des collines et des pentes. Cela vous permet d’éviter de vous soucier des terrains difficiles. Les personnes de tout âge avec toutes les conditions de santé peuvent rouler sans problème et pendant beaucoup plus longtemps avec un vélo électrique. 

Rapide et flexible

Cette technologie vous donne le dynamisme supplémentaire dont vous avez besoin pour couvrir des kilomètres de distance avec peu d’efforts. Vous pouvez également profiter de la piste cyclable polyvalente et des pistes qui ne sont pas encombrées par la circulation, ce qui est une bonne chose si vous vivez en ville pour réduire vos temps de trajet.  Ces solutions sont de plus en plus populaires dans les villes, car les gouvernements et les conseils municipaux incitent les gens à renoncer à leur voiture.

Les vélos électriques ont été développés au fil des ans et ressemblent maintenant à un cadre de bicyclette normal, avec seulement le subtil « bourdonnement » qui les trahit. 

Améliorer votre forme physique

Le vélo électrique est aussi bon pour la santé que le vélo ordinaire. Bien que le vélo électrique soit assisté, il s’agit tout de même d’un exercice et donc bon pour la santé. 

Une meilleure santé mentale

L’aide apportée par le vélo électrique facilite la transition des nouveaux utilisateurs vers d’autres modes de transport. Il en résulte que les gens prennent beaucoup plus confiance en eux en faisant du vélo et, comme nous l’avons déjà dit, sont plus susceptibles de continuer à augmenter leur niveau d’exercice, ce qui est également bon pour la santé mentale.

Réduire les dépenses

Si vous utilisez votre vélo électrique au lieu d’un véhicule à moteur, vous économiserez de l’argent à long terme. L’essence et le gasoil sont coûteux, et des hausses de prix occasionnelles peuvent réellement avoir un impact sur votre budget. Avec ces dispositifs, vous pouvez acheter des batteries abordables qui peuvent vous durer de 30 à 80 km après une charge complète, selon le niveau d’assistance que vous utilisez. De plus, même si l’achat d’un moyen de transport de ce type reste un réel investissement, vous pouvez compter sur des aides comme la prime pour velo electrique de Paris par exemple.

velo electrique et nature

Ils sont l’avenir des transports

Le vélo électrique est en passe de devenir l’un des moyens de transport les plus intelligents. Si l’on considère que cette invention va s’améliorer continuellement au fil du temps, ce que nous avons maintenant pourrait être le prototype de ce transport prometteur.

De nombreux pays d’Asie du Sud-Est ont pris l’initiative d’utiliser les vélos électriques comme mode de transport durable. Et avec l’augmentation continue de la pollution atmosphérique urbaine, les vélos électriques ont un grand avenir.

Respectueux de la nature

Le changement climatique et le réchauffement de la planète sont des problèmes graves et nous devons tous jouer notre rôle. Il se peut que nous soyons confrontés à notre dernière bataille pour sauver notre Terre mourante, et nous pouvons tous y contribuer. Les vélos électriques émettent moins de pollution au kilomètre que les motos et les voitures. Vous pouvez aider en utilisant un vélo au lieu d’une voiture à essence ou diesel. Ils consomment de l’énergie avec un taux moyen de 100 à 150 watts, contre 15 000 watts environ pour une voiture. Cela peut donc contribuer à améliorer la qualité de l’air. Enfin, sachez qu’en aidant notre planète l’État et les municipalités vous aident avec des subventions comme la prime pour velo electrique à Paris.

Tous nos tests et avis!

Consultez nos tests et avis des meilleurs velo electrique du marché

Cet article vous a plu? Vous désirez suivre toute notre actualité?

Prenez le temps d’aimer notre page Facebook, ainsi vous serez notifié dès l’ajout d’un nouvel article.