Le marché de la mobilité verte s’engage dans un réel virage. En effet, la voiture electrique fait parti du paysage de 2020 et tend même à prendre un peu plus de place que jusqu’à présent. Vous le savez le coût d’un moyen de transport de ce type est un réel investissement et souvent même plus cher que l’achat d’un véhicule thermique. Cependant, cette différence à l’achat vous la récupérez à l’usage. Vous n’aurez pas de consommation de carburant, ni de vidange à effectuer. Vos coûts d’entretien n’en seront qu’allégés. Alors, où en est-on au niveau du marché de la voiture electrique en 2020? Et quels éléments vont changer à court et à long terme? Nous vous proposons de le découvrir tout au long de cet article.

Une nouvelle règle pour les constructeurs

Cette année sera sans nul doute une année riche en terme de changements. De nouveaux éléments sont mis en place dans le domaine de la mobilité afin de réduire l’impact des hommes sur notre planète. Un des plus important est la mise en place d’un seuil maximal d’émission de CO2 pour les concessionnaires.

Un nouveau seuil d’émission pour la voiture electrique en 2020

En effet, vous l’aurez compris, à partir du 1er janvier 2021, chaque constructeur s’est engagé à respecter un seuil maximal de 95g/km d’émission de CO2. Pour certains le seuil est plus bas alors que pour d’autres, il est plus haut. Tout dépend de l’implication et de la commercialisation des modèles déjà existant chez chacun d’entre eux.

Si à compter de cette date, les constructeurs ne respectent pas cette nouvelle norme, ils seront sujet à de fortes pénalités financières. Ainsi, ils devront débourser 95€ pour chaque gramme supérieur à l’objectif initial, à savoir 95g/km.

Comment se calcule l’amende?

Et bien en réalité c’est tout simple. Le calcul s’effectuera sur 95% des ventes de voiture electrique réalisées en 2020. Ce dernier ne prend en compte que la vente de véhicules neufs aussi bien thermiques, qu’électriques ou encore hybrides. Pour cette année uniquement, les véhicules à faibles émissions (inférieur à 50g/km) comptent double dans la moyenne individuelle de chaque constructeur. Mais attention, comme annoncé, cela n’est valable que pour cette année. Ainsi à partir du 1er janvier 2021, 100% des ventes entreront dans ce calcul. De plus, les véhicules à faibles émissions auront le même coefficient que les autres.

émission de co2

Voiture electrique 2020 : un marché contradictoire

Les différents gouvernements s’inquiètent pour notre environnement et s’impliquent dans le monde de l’écologie en instaurant cette nouvelle règle. Mais qu’en est-il du reste? Et quel sera l’impact sur les consommateurs?

Commercialisation de nouveaux véhicules

Suite à ces annonces et à ces accords, beaucoup de constructeurs se sont lancés dans la production et la commercialisation de plusieurs modèles. En effet, désormais, s’ils ne souhaitent pas risquer de payer des pénalités financières, ces derniers doivent mettre la main à la patte. Ainsi, plusieurs d’entre eux ont donc saisi cette opportunité et souhaitent sortir des voiture en version electrique tout au long de l’année 2020.

Beaucoup de personnes peuvent être amenées à penser que cette démarche est loin d’être spontanée. Cependant, certains d’entre eux avaient tout de même entamé ce processus en amont et proposé des véhicules de ce type fin 2019 tout début 2020 (notamment Peugeot). Gardez à l’esprit tout de même que l’objectif pour ces groupes est de vendre un maximum de voiture electrique en 2020 afin de limiter l’impact négatif en 2021.

Plus d’offres = plus de ventes?

Et bien pour tout vous dire, rien n’est moins sûr. Car le prix d’une voiture electrique est tout de même supérieur à celui d’un véhicule thermique de la même gamme! De plus, les gouvernements vont devoir revoir leurs subventions à la baisse avec l’évolution des achats! En effet, plus il y aura d’achats de voiture electrique en 2020, et les années à venir, moins l’Etat sera en mesure de verser des subventions aux futurs détenteurs.

Ainsi, certaines aides devraient même être amenées à disparaître car aucun gouvernement ne pourra financer une grosse prime lorsque la part de marché des voiture electrique frôlera les 5%.

À l’heure actuelle, vous pouvez encore percevoir une subvention de l’Etat. Ainsi, pour l’achat d’une voiture electrique à un prix inférieur à 40 000€, le futur détenteur pourra percevoir jusqu’à 6 000€ plafonné à hauteur de 27% du prix d’achat. Si votre mode de transport coûte entre 40 000€ et 60 000€, l’Etat peut vous verser jusqu’à 3 000€. Et enfin, au delà de 60 000€, vous ne pouvez prétendre à aucune aide.

Transition vers la voiture electrique dans les villes

Beaucoup de grandes villes, comme Strasbourg ou encore Bordeaux, mettent en place de nouveaux dispositifs afin de répondre à ce problème écologique. En effet, elles souhaitent faire une transition progressive. Tout d’abord en réduisant leur accès aux véhicules diesel et essence afin de favoriser les déplacements moins polluants comme l’hybride ou l’électrique par exemple. Cela devrait également permettre aux constructeurs de trouver preneurs pour l’ensemble des modèles électriques qu’ils proposent.

Conclusion

Pour conclure, l’avenir de la mobilité électrique reste encore à déterminer. En effet, de nouveaux éléments sont mis en place en Europe, par notre gouvernement et par nos villes. Certains projets doivent encore mûrir comme la baisse du coût de la batterie d’ici l’horizon 2030. Certains progrès sont attendus dans ce domaine, et plus particulièrement sur les batteries en Lithium-ion. Leur coût devrait ainsi passer à 100$/kWh en 2030 alors que le prix était de 540$/kWh en 2014. Malgré tout, plusieurs modèles vont être commercialisés par vos constructeurs préférés, vous permettant peut-être de vous lancer dans l’aventure de l’électrique et ainsi prendre part à cette belle révolution qui est en marche.

Cet article vous a plu? Vous désirez suivre toute notre actualité? Prenez le temps d’aimer notre page Facebook, ainsi vous serez notifié dès l’ajout d’un nouvel article.  

Vous souhaitez en savoir plus sur un ou plusieurs modèles de voiture electrique? N’hésitez pas à consulter l’ensemble de nos tests et avis au sein de notre blog.

Sources complémentaires :

automobile-magazine.fr
lesechos.fr