Le sun e, premier vélo solaire

Développé par la marque ayant produit des roues électriques adaptables, le Sun e s’inscrit dans une nouvelle optique de vélo. Un peu comme le vélo sans batterie, le Sun e s’affranchit de tout besoin de branchement. Bien que le concept soit très intéressant, 2019 sera une année charnière pour lui.

Un vélo à assistance électrique autonome en énergie ! Voilà la promesse faite par les constructeurs. Selon eux, il pourrait retrouver jusqu’à 50 kms d’autonomie par jour juste avec l’énergie solaire. S’il prouve cela cette année, il risque de faire mal à la concurrence. Cependant rassurez-vous, en cas de besoinsle vélo est tout de même fournit avec le nécessaire pour être branché sur une prise classique. A noter que son design est à l’opposé du Rayvolt.

Chiffres et technologie

Doté d’une batterie de 420wh (ou 500wH en option) intégrée directement dans le cadre ainsi que des cellules photovoltaïques à haut rendement, le Sun e embarque de jolies technologies. A noter que ces cellules solaires affichent une durée de vie de 25 ans. L’avantage est que, comme un VAE classique, il se recharge en roulant mais également à l’arrêt.

Cependant, ne vous méprenez pas, à l’heure actuelle, il n’est pas un simple concept. Bien que ce dernier puisse encore évoluer d’ici à sa commercialisation, la plupart des équipements sont déjà fixes. Par exemple, le moteur de pédalier de 250w, les freins à disques hydrauliques, la fourche suspendue ou encore la transmission 8 vitesses et la commande d’accélération au guidon.

Toutefois, il faudra faire preuve d’encore un peu de patience. En effet, les constructeurs annoncent que le Sun e ne sera pas disponible à la vente avant 2020. Et bien que le concept soit très bien avancé, nous ne connaissons pas encore son prix.

Sources complémentaires