Si il y a bien un véhicule qui a su se faire une place dans le marché de l’automobile électrique, c’est bien la Nissan Leaf. Arrivée sur le marché en 2010, la Nissan Leaf est renouvelée en 2018, et offre depuis peu, deux nouvelles motorisations encore plus puissantes. Dans le but de vous guider dans le choix d’un véhicule électrique, nous avons décidé de vous présenter et de vous donner notre avis sur cette berline familiale japonaise.

Nissan Leaf version 2018 : un design élégant

La Nissan Leaf est la voiture 100% électrique la plus vendue au monde, depuis son arrivée sur le marché. Cette berline familiale a été complètement revisité par le groupe. Bien plus attractif, cette nouvelle Leaf séduit bien plus que la précédente version.

En effet, la première génération ne brillait pas par son design très déconcertant. Seul ses caractéristiques pouvaient faire la différence auprès de sa concurrence, qui était encore pour l’heure quasiment inexistante. En 2018, ce n’est plus le cas ! Et Nissan a bien compris que le cette nouvelle Leaf devait aussi plaire sur le plan physique.

L’habitacle séduisant de cette voiture électrique et très bien travaillé. Il se distingue vraiment de l’ancienne génération bien trop « japonaise ». L’écran tactile 8 pouces offre un accès à la navigation connectée. En effet, celui-ci propose l’info trafic en temps réel, la météo, et de nouvelles fonctionnalités comme Google Street View. Le système connecté de la Leaf peut être relié à un smartphone via Apple CarPlay et AndroidAuto.

Très flatteur aussi, un soin particulier à été apporté par Nissan au design intérieur. Dans sa version haut de gamme l’équipement est complet, et vient s’ajouter une sellerie cuir très sympathique.

De solides arguments

L’arrivée d’une toute nouvelle génération en 2018 a été suivie de près par l’enrichissement de la gamme LEAF, proposée en deux versions. LEAF et LEAF e+, déclinée en deux configurations batteries, pour davantage d’autonomie. L’une de 40 kWh et l’autre de 62 kWh, qui propose jusqu’à 385 km d’autonomie en cycle WLTP*. Cette version 62 kWh est venue complétée durant l’été 2019 la version de 40 kWh qui équipée le véhicule depuis 2018.

On parle là d’un véhicule 100% électrique, qui dispose d’une puissance du moteur de 217 ch dans sa version haut gamme et propose une vitesse max de 157 km/h. Des prestations bien au dessus de la majorité des véhicules thermiques présents sur le parc automobile français.

nissan-leaf

L’e-Pedal et ProPILOT : des fonctionnalités futuristes

Le système ePedal rend tout simplement la conduite encore plus facile. En effet, le véhicule adaptera son allure en fonction de l’appui sur la pédale d’accélérateur. Cela parait être un fonctionnement normal, et bien non, car le véhicule freinera dès le relâchement de cette dernière, jusqu’à stopper le véhicule. Selon Nissan, le ePedal pourra s’adapter à 90 % des situations pour permettre de conduire avec la seule pédale d’accélérateur.

Elle sera notamment le premier modèle de la gamme Nissan à intégrer le système ProPilot, un dispositif d’aide à la conduite qui permettra à la voiture de se maintenir automatiquement dans sa file. La fonction ProPilot Park permettra également à la Leaf de se garer toute seule. En France, le ProPilot est proposé à partir de la finition N-Connecta tandis que le ProPilot Park s’affiche en option quel que soit le niveau de finition.

Nissan Leaf electrique : ses caractéristiques techniques

Découvrez quels sont les caractéristiques techniques que propose la Nissan Leaf.

La motorisation

Nissan mise sur deux nouvelles motorisations pour équiper sa nouvelle cette nouvelle Leaf. Ces moteurs déploient des puissance qui n’ont rien à envier à la plupart des véhicules thermique du parc automobile. De 150 ch soit 41 ch de plus que la version précédente à 217 ch pour la plus performante.

La batterie

Côté autonomie, la Leaf permet une autonomie maximum de 528 km WLTP avec la batterie de 62 kWh. Cette autonomie est très importante si vous utilisez principalement ce véhicule en ville, où les nombreux freinages permettront de recharger la batterie.

Les équipements par finition

Actuellement la Nissan Leaf compte 6 niveaux de finition en France. First, Acenta, Business (pour les professionnels), N-Connecta, Business + (également pour les professionnels) et Tekna. Quant à la Nissan Leaf +, elle est proposée en trois niveaux de finition : N-Connecta, Business + et Tekna.

« First »

La version « First » est l’entrée de gamme de la Nissan Leaf, c’est pourquoi, les équipements sont assez nombreux.

Pour la sécurité, ABS, 6 airbags, système ISOFIX, régulateur et limiteur de vitesse, freinage d’urgence automatique avec reconnaissance des piétons, surveillance des angles morts…

Quant au style et confort, jantes alliage 16 pouces, pompe à chaleur, rétroviseurs rabattables automatiquement, système audio RDS, ouverture et démarrage sans clé…

Pour la visibilité, allumage automatique des feux, déclenchement automatique de l’essuie-glaces avant, feux antibrouillard avant. Et bien d’autres encore…

Côté recharge, vous trouverez un câble de recharge domestique de 6m. Un chargeur embarqué de 3,6kW pour récupérer 120km d’autonomie, en 8h de charge, sur une simple prise.

Pour connaitre l’équipement complet que propose la version « First », nous vous conseillons de jeter un oeil sur le site officiel de Nissan.

« Acenta »

Equipements de série de First. Avec en plus, un câble de recharge 32A (mode 3) pour une borne publique ou Wallbox 7kW. Un chargeur embarquée de 6,6 kW pour une charge en 7H30 de 0 à 100 % d’autonomie. Soit 270 km en cycle WLTP.

« N-Connecta »

Equipements de série d’Acenta. Avec en plus, jantes alliage 17 pouces, vitres latérales arrière et lunette arrière sur-teintées, volant et siège AV/AR en cuir-tissu chauffant, radars de stationnement avant et arrière avec système d’aide Nissan AVM pour une vision à 360° grâce à ses 4 caméras.

Avec cette version, vous bénéficierez aussi du Pack 100% Mobilité + qui donne droit à 12 000 points Gold Plus Rewards Hertz. Ils sont utilisable pour la location gratuite d’un véhicule.

« Tekna »

Equipements de la version N-Connecta. Avec en plus, la technologie de conduite assistée Pro-Pilot, sellerie cuirs avec inserts en suédine. Frein de stationnement électrique, projecteurs et antibrouillard avant LED, système audio Bose à 7 hauts parleurs.

Quelle Wallbox choisir ?

Concernant les câbles de recharge, nous retrouvons 4 types différents qui sont compatibles avec cette voiture électrique. Les câbles sont constituées de deux embouts. La Nissan Leaf electrique dispose de deux connecteurs. Un Connecteur de type 1 et un autre de type 4 (Chamedo) permettant une charge rapide.

Le câble usage type 1 vers domestique, permet de se brancher sur une prise classique au domicile. Type 1 vers type 2. Le type 2 a été mis en place afin d’homogénéiser les bornes au niveau Européen. Il se trouve être la nouvelle norme. Type 1 vers type 3. Le type 3 est une ancienne norme Franco-Française. Elle est remplacée au fur et à mesure pour le câble de type2 utilisé sur les bornes au domicile comme sur la voie publique ou en station service.

Type 4 (Chademo). La connectique Chademo permet une charge rapide. Comme pour toute charge rapide, le câble est fixe sur la station de recharge. Il vous sera donc possible de connecter votre nouvelle Nissan Leaf avec ce câble, mais il ne sera pas nécessaire d’en avoir un avec vous.

Afin d’être prêt à recharger votre Nissan Leaf quasiment partout, nous vous conseillons donc de disposer d’un câble de type 1 vers type 2 en toute circonstance. Nous vous conseillons aussi l’achat d’un câble domestique, qui vous permettra de recharger votre Nissan Leaf partout.

A notre avis, pour votre nouvelle Nissan Leaf electrique, il n’est pas absolument nécessaire de disposer d’un câble de type 1 vers type 3. Cette norme étant au fur et à mesure remplacée par le type 2.

Pour en savoir plus sur tous les câbles existants, lisez notre article où vous trouverez toutes les informations nécessaires.

Comment recharger une Nissan Leaf ?

Le temps de recharge varie en fonction de nombreux points clés. Le type de réseau électrique, le type de chargeur utilisé et surtout le type de batterie dont le véhicule est équipé. Par exemple, la recharge sur une simple prise de courant de maison prendra bien plus de temps que la recharge sur un chargeur adapté. Cette recharge prendra d’autant plus de temps si vous avez opté pour la plus grosse et performante des batteries de la Leaf. Pour vous y retrouver, nos confrères ont mis en place un simulateur très simple d’utilisation.

Nissan nous informe que le temps de charge de la nouvelle Leaf serait porté à 60 minutes pour faire passer la batterie de 20% à 80% sur une borne de charge rapide. Ce type d’usage est totalement envisageable dans une station service lors d’un déplacement demandant un plus grand rayon d’action que l’autonomie de la voiture électrique.

Astuce pratique

Tout comme pour la Renault Zoe et tous les autres véhicules électriques, le temps de recharge est plus rapide dès le début de charge jusqu’aux environs des 80% de charge. Il est donc recommandé de recharger partiellement les batteries et plus souvent, vous y gagnerez en temps.

Comment profiter du meilleur réseau de charge en France et en Europe ?

Trouver une borne de recharge à proximité peut paraitre fastidieux. Mais au final rien de plus simple! Une start-up française à mis en place depuis plusieurs années déjà, un système de localisation des bornes sur tout le territoire européen. Chargemap, est l’un des gros acteurs de l’électrique. Leur site et/ou application vous informe certes de la localisation mais aussi du type de recharge possible et de l’état du matériel. Un gros plus pour les gros rouleurs en électrique.

Quel est le prix de la Nissan Leaf électrique ?

La Leaf est disponible dans 6 finitions différentes. La First, Acenta, Business, N-Connecta, Business + et Tekna. Vous retrouverez ci-dessous, le prix de chacune d’entres-elles, hors bonus écologique.

FinitionNissan Leaf (40kWh/150 ch) Nissan Leaf  e+ (62 kWh/217 ch)
« First »35 400 eurosX
« Acenta »36 400 eurosX
« Business »37 400 euros (31 167 euros HT)X
« N-Connecta »38 400 euros43 700 euros
« Business + »40 200 euros (33 500 euros HT)45 500 euros (37 917 euros HT)
« Tekna »40 200 euros45 500 euros

Neuve ou occasion ?

Acheter neuf vous permettra de bénéficier des bonus écologique en vigueur tandis que l’occasion vous permettra de bénéficier de prix très attractif avec des kilométrages peu élevés. Effectivement, la Nissan Leaf est déjà bien présente sur le marché de l’occasion et les offres pour le peu de kilomètres constaté sont très intéressantes. Des Leaf nouvelle génération à moins de 20 000 euros c’est tout à fait possible. Alors pourquoi s’en priver !

Pourquoi acheter la Nissan Leaf ?

Cette automobile a été conçu pour répondre à une problématique environnementale. Avant gardiste avant tout! Nissan tout comme Renault ont démocratisé le véhicule électrique en France. Nissan a toujours eu pour optique de créer un véhicule électrique. Ce qui n’est pas le cas des nombreux grand groupes concurrents qui n’ont seulement que profité du marché de l’électrique pour adapter leur flotte à cette nouvelle technologie.

Son histoire

C’est en 2009 que le groupe Franco-Japonais, Renault-Nissan ambitionne de dominer le secteur de la voiture à zéro émission de CO2. Son objectif est simple, se positionner de force sur le marché de la voiture électrique qui à ce moment là est quasiment inexistant en France et même dans le monde entier.

Leur mission n’étant pas des plus simples, faire germer l’idées au monde entier qu’il est possible de parcours de nombreux kilomètres à bord d’un véhicule à zéro émission. Mais aussi d’envisager de laisser tomber les véhicules thermiques bien trop polluant et permettre aux usagers de circuler propre.

2009 : Nissan Electric Prototype EV-11

Leur premier projet de voiture électrique se nomma Nissan Electric Prototype à Yokohama. La première pierre à l’édifice démontrant les biens faits pour notre environnement de rouler 100% électrique.

2010 : Première génération de la Nissan Leaf

La première Leaf est commercialisée en 2010. Son nom vient de l’anglais “Leading, Environmentally friendly, Affordable, Family” pour “Leader, respectueux de l’environnement, abordable, famille”. Un nom très bien choisis à notre avis pour cette Nissan Leaf première du nom.

Cette première version ne peut que s’acquérir à l’achat complet. Pas de location au programme concernant la batterie. Elle propose une autonomie d’au moins 160 km et permet d’atteindre 140 km/h. Son design extérieur atypique avec son intérieur très moderne enthousiasme et propulse à notre avis cette première Nissan Leaf comme une référence du secteur.

2013 : Deuxième génération

Cette mise à jour propose de nombreuses amélioration pour cette voiture électrique. D’après Nissan, ce ne sont pas moins de 200 modifications qui la différencient de sa première version.

En réalité intérieur comme extérieur, seul un utilisateur avertis fera la différence. L’essentiel se situe donc plus dans les fonctionnalités et les performances. Et notre avis concernant la mise à jour de cette Nissan leaf est très positif. Clef intelligente, assistance au démarrage en côte, ainsi que l’augmentation de l’autonomie permettant de parcourir près de 200 km la rendent plus efficace.

2016 : Troisième génération

Cette nouvelle version est une simple petite remise au goût du jour. La précédente version datant de 2013, il fallait bien y apporter quelques améliorations afin de conserver l’intérêt des clients pour ce modèle. Ainsi, il vous sera désormais possible avec ce nouveau modèle de la voiture électrique phare de Nissan de parcourir 250 km.

Une nouvelle fois, d’un point de vue extérieur et même intérieur, difficile de faire la différence avec la Nissan Leaf Phase 2. Notre avis concernant cette nouvelle Nissan Leaf, elle ne s’adresse qu’aux nouveaux clients, et non à ceux ayant déjà le précédent modèle en attente de nouveauté.

Notre avis sur la Nissan Leaf

Grâce à son design extérieur, nous avons une voiture électrique qui se rapproche beaucoup plus des standards actuels. Son design intérieur nous donne la même impression. Nous sommes dans un véhicule neuf et actuel, de surcroît réussi.

Son autonomie grandissante permet elle aussi plus d’usages. Cependant, une plus grande batterie demande un temps de charge de la Nissan Leaf plus long également. Il paraît devenir de plus en plus indispensable de disposer d’un dispositif de recharge au domicile pour ce type de véhicule. Attendre une vingtaine d’heures dans le cadre d’une charge sur une prise classique ne permet réellement un usage de cette voiture électrique que comme un second véhicule. La recharge en une huitaine d’heure elle, est à notre avis pour cette Nissan Leaf comme pour les autres, une limite acceptable et deviendra certainement une norme sur ce secteur.

Un autre point qui deviendra peut-être une option généralisé pour les voitures électriques, l’e-Pedal. Il devient presque inutile alors d’utiliser la pédale de frein. Reste à voir si son usage a un réel intérêt au quotidien. Si tel est le cas, il ne faudra pas bien longtemps pour que les autres constructeurs la mettent en place eux aussi.

leaf-nissan

Conclusion

Si vous cherchez une voiture électrique citadine mais disposant d’un habitacle plus grand qu’une Zoe, il semble que ce soit sur cette Nissan Leaf que votre regard va se porter. C’est aujourd’hui le véhicule électrique le plus vendu au mode sur ce segment, et cela pour de multiples bonnes raisons que nous avons évoqué dans cet avis sur la Nissan Leaf. L’association Renault/Nissan semble bien rodé. Renault propose une petite voiture électrique accessible, Nissan elle propose un véhicule plus grand, mais aussi plus cher. Ainsi, aucune des deux marques ne cannibalise le marché de sa voisine !

Source