Encore dans une phase expérimentale, des chercheurs auraient découvert une alternative plus propre et plus durable à la batterie lithium : la batterie fluorure. Dans une problématique de transition énergétique, la batterie est à ce jour un véritable problème. Polluante, limitée en énergie et pas toujours recyclée, la batterie lithium semble avoir trouvé une remplaçante plus efficace. La voiture électrique pourra alors voir son autonomie grandement améliorée.

Essayer gratuitement une voiture électrique

Essayer

Batterie fluorure : Eco-friendly

Nous devons, avant tout, la découverte de la batterie fluorure au constructeur Honda, la Nasa et le Caltech. Ces derniers ont participé au développement chimique d’un électrolyte liquide à base de fluorure – molécule synthétisée et baptisée BTFE.

Batterie Eco-Friendly


Fonctionnant à température ambiante, cet électrolyte est couplé à une cathode à noyau ainsi qu’une enveloppe de tri-fluorure de cuivre-lanthane. Outre ces termes scientifiques, cette technologie réunirai des composants moins polluants que ceux présents dans la batterie lithium-ion de la voiture électrique.

Bien entendu, tout cela est joli sur le papier. Cependant, il faut encore tester le produit en conditions réelles. Mais, cette première découverte est déjà très encourageante.

La batterie Fluorure : 10 fois plus dense

Encore en phase de test, l’énergie accumulée par la batterie fluorure est plus dense. Elle serait jusqu’à 10 fois plus dense que la lithium-ion que l’on connaît – pratique pour notre voiture électrique. Quand on a connaissance de la problématique concernant l’autonomie de l’automobile propre, une telle prouesse pourrait révolutionner les usages actuels.

batterie fluorure

La nécessité d’une transition

Dans un contexte de transition énergétique, les batteries lithium-ion se sont multipliées très rapidement. En partie car l’électricité est devenue une des ressources les plus utilisées dans le monde. Il est possible de stocker de l’énergie par l’intermédiaire de batteries.


Mais ces dernières ne sont pas si vertes. En effet, même si le recyclage commence à faire son bout de chemin, la production de batterie est un problème écologique.

Au delà de cela, des tensions géopolitiques peuvent survenir. Car, les ressources sont très majoritairement contrôlées par un petit groupe d’états. Plusieurs alternatives sont donc en développement. C’est le cas de la batterie sodium, par exemple. Cette ressource est très abondante et procurerait une énergie 7 fois plus importante. Quoi qu’il en soit, l’apparition de nouvelles générations de batteries – comme la batterie fluorure – favorisera l’adoption en masse de la voiture électrique.

Essayer gratuitement une voiture électrique

Essayer

Si la batterie électrique est un sujet qui vous intéresse, notre article sur les prix des batteries pourrait vous intéresser.