Vous êtes à la recherche d’une citadine ? L’équipe de Circulerpropre vous présente la première de la gamme i, la BMW i3. Lancée en 2013, elle se caractérise grâce à ses multiples innovations technologiques. Découvrez l’historique, les informations que vous recherchez, ainsi que notre avis sur cette voiture électrique.

L’histoire de la BMW i3

Afin de comprendre l’implication du concessionnaire allemand dans le domaine de l’électrique, il est important de faire un retour en arrière. Malgré ce que l’on pourrait penser, la BMW i3 n’a pas été la première voiture électrique du groupe.

En effet, la première véritable automobile propre a été créée en 1972. Il s’agit de la BMW 1602. Cette dernière a été dévoilée et utilisée au cours des Jeux Olympiques de Munich en 1972. Beaucoup d’innovations ont été développées depuis, et ont permis de mettre sur pied le concept de la BMW i3.

Première apparition au salon Francfort

Tout d’abord, cette voiture 100% électrique a été aperçue pour la première fois au salon de l’automobile de Francfort en 2013. Annoncée dès lors comme un simple modèle de présentation, le constructeur a effectué son lancement officiel en 2013. Depuis, la BMW i3 a été soumise à des modifications. Aussi bien en terme de sportivité, de vitesse, que d’autonomie.

La i3, le i symbolisant l’électrique, est une voiture électrique qui se base sur les lignes du concept MegaCity Vehicule, avec une allure générale plus chaleureuse, et des lignes plus arrondies. La BMW i3 se distingue des modèles que l’on peut retrouver d’ordinaire chez le constructeur.

Afin de préserver le volume du coffre et de l’habitacle, le châssis est placé au dessus des batteries et du système électrique. Les concepteurs n’ont pas donné beaucoup d’informations sur le modèle lors du salon. Néanmoins, BMW informe que cette voiture électrique embarque un bloc de 125 kW, soit 170 ch.

Bmw i3 - Salon

BMW, pionnier dans l’électrique haut de gamme

En 2013, le constructeur allemand est le premier à se lancer sur le marché du haut de gamme de la voiture électrique. Ce modèle, commercialisé en novembre 2013, est le fruit d’un travail datant de 2007. Un modèle plus sportif, baptisé i8, était également prévu l’année suivante.

Avec cette voiture électrique, BMW mise avant tout sur l’innovation. Il s’agit de la première voiture de grande série fabriquée en fibres de carbone, allégeant ainsi le poids du véhicule. La BMW i3 constitue une prise de risque du constructeur qui a investi beaucoup d’argent dans la recherche et le développement de ce modèle. Environ 1 milliard d’euros.

Où est fabriqué la BMW i3 ?

Cet investissement comporte d’ailleurs l’agrandissement de l’usine BMW à Leipzig où sont fabriqués les voitures électriques. Plus de 400 millions d’euros. Cette prise de risque est également caractérisée par l’absence de marché de l’électrique haut de gamme en 2013, d’après Antoine Bourbonneux, manager de la gamme chez BMW.

Avec une part infime de l’automobile propre sur le marché, soit 0,5%, le constructeur allemand mise majoritairement ses ventes sur les entreprises. Avec plus de 100 000 demandes d’essais, ce lancement ne fût pas nécessairement rentable pour BMW, mais plutôt encourageant pour les années à venir.

2016 : refonte du modèle

La BMW i3 revient en 2017 avec une refonte impressionnante, notamment sur la batterie et l’autonomie , qui sont les principaux défauts de la voiture électrique.

Avec une concurrence croissante, il était nécessaire pour le constructeur de renouveler sa gamme. Premièrement, en terme d’esthétisme, de nouvelles teintes de carrosserie sont disponibles. Mais également quelques décorations inédites.

Cependant, la principale modification de la BMW i3, pour nous, réside dans la batterie. En effet, un modèle de 33kWh remplace l’ancienne de 22 kWh. Offrant une autonomie de 50% supplémentaire, soit 300 km au total.

La BMW i3 peut également être équipée, en option, d’un prolongateur d’autonomie, appelé REX, offrant 110 kilomètres supplémentaires. L’aspect intéressant qu’offre la BMW i3 réside dans la mise à jour des possesseurs du modèle i3 22 kWh vers le modèle i3 33 kWh pour 9 000 €.

Enfin, le prix de cette nouvelle voiture électrique est de 2 500 € supplémentaires, soit environ 39 950 €. En revanche, le constructeur n’a pas mis à jour la puissance de ce modèle, qui est de 170 ch.

2017 : ajout d’un modèle BMW i3S

Il s’agit ni plus ni moins, de la version sportive de la BMW i3. La i3S affiche 184 ch. pour 270 Nm de couple, soit 14 ch et 20 Nm supplémentaire. Cette mise à jour permet à la voiture électrique d’atteindre le 0 à 100 km en 6,9 secondes, et de réaliser un gain de 10 km/h par rapport au modèle standard.

La puissance n’est pas la seule mise à jour ! En effet, nous retrouvons sur cette voiture électrique, des suspensions abaissées, de nouveaux ressorts et amortisseurs. Mais aussi, des jantes plus larges et des voies agrandies.

2018 : augmentation de l’autonomie

Au fil des années, la capacité de stockage de la batterie n’a cessé d’augmenter. Le mois de novembre 2018 marque la dernière mise à jour de la batterie de la BMW i3. En effet, équipée de nouvelles cellules de 120 Ah, l’autonomie passe désormais à environ 400 km.

La nouvelle BMW i3 : comment fonctionne t-elle ?

La marque est synonyme de concepts automobiles visionnaires, de design inspirant, et d’une nouvelle conception du premium. Tout ceci, fortement marqué par le développement durable.

Motorisation et performances

Concernant la motorisation, la BMW i3 embarque un moteur électrique de 125 kW pour 170 ch. et 250 Nm. Comme une hybride rechargeable, elle récupère l’énergie durant les phases de freinages ou de décélération. Avec un puissance de récupération de 50 kW, ce véhicule propulsion assure sa transmission par une boîte à mono rapport.

En ce qui concerne la performance, la voiture électrique du constructeur allemand parcourt le 0 à 60 km en 3,7 secondes et le 0 à 100 km en 7,9 secondes. La voiture est bridée à une vitesse de 150 km/h. Ce qui est à notre avis plus que positif pour la marque.

Puissance en ch (kW) à t/min 170 (125) / 4800
Accélération 0-100 km/h en sec 7,3
Autonomie électrique en km (WLTP) 293-305
Consommation énergétique en kWh/100 km 15,4-16

Batterie et autonomie

La recharge de la BMW i3 s’effectue pleinement en huit heures, à l’aide une prise classique. En revanche, le véhicule dispose de la recharge rapide et cette dernière s’effectue en seulement 3 heures pour un plein de 80% de la batterie. Une option prévoit également la recharge AC accélérée. Elle est disponible en 7,4 kW monophasée et 11 kW en triphasé.

Nous avons déjà parlé de l’autonomie précédemment, néanmoins, il est intéressant de mentionner le « range extender » (REX). Il s’agit d’un outil permettant de rallonger l’autonomie de la batterie de la BMW i3. Un gain d’environ 110 km, pour un prix de 4 500 €. A noter tout de même que ce module supplémentaire fonctionne à l’essence, et dispose d’un réservoir de 9 litres.

Quelle Wallbox choisir ?

La prise de recharge sur cette voiture électrique est de type Combo. De ce fait, il est possible de recharger l’automobile propre sur les bornes de recharge délivrant le type 2 ou le type Combo.

Concernant la recharge à domicile, la BMW i3 dispose d’une option délivrant un chargeur de 7 kW pour la version 22 kWh et 11 kW pour les i3 de 33 kWh et 42 kWh. Le constructeur prévoit également l’installation à domicile au moment de l’achat de la voiture électrique.

Enfin, une petite option sympathique permet de préchauffer ou de refroidir le véhicule pendant la recharge. Cela n’impacte pas le temps de recharge.

Design intérieur

A l’image de beaucoup d’intérieur de voitures électriques, la BMW i3 embarque un écran de bord façon tablette. Comme cité au début de l’article, les matériaux utilisés sont essentiellement en plastiques renforcées par la fibre de carbone. C’est pourquoi, l’i3 est très légère. Elle ne pèse que 1 195 kg.

Le véhicule se distingue par une élégance marquée au bois qui s’intègre parfaitement au tableau de bord. Ce niveau de finition de la nouvelle BMW i3 ne vous laissera pas indifférent.

Une voiture connectée

La BMW i3 dispose d’une carte SIM, permettant un accès à Internet. Il est également possible d’effectuer des appels d’urgence. L’application mobile BMW i Remote, IOS et Android, permet de fournir des informations détaillées sur l’état du véhicule, telle que l’autonomie, le niveau de charge, les messages, etc… Toutes les informations sont disponibles sur le site du constructeur.

Il est important de mentionner la possibilité de charger et climatiser sa BMW i3 à distance via l’application.

Quel est le prix de la petite BMW i3 neuve ?

Cette voiture électrique, qui se décline en plusieurs finitions, voit son prix varier entre 39 950 et 45 550 € neuve, selon les options que vous souhaitez ajouter. Ce qui est, selon notre avis, un prix relativement cher pour une automobile propre, même du rang de la BMW i3.

Atelier39 950 €
iLife Atelier42 550 €
iLife Loft44 100 €
iLife Lodge44 550 €
iLife Suite45 550 €

BMW i3 d’occasion

Étant sur le marché depuis un certain temps maintenant, cette voiture électrique est présente sur le marché de l’occasion. Ainsi, la BMW i3 d’occasion se situe en moyenne à un prix de 28 000€. Le site de Largus vous donnera toutes les informations et les occasions à ne pas louper.

Pour nous, le prix de la BMW i3 d’occasion est bien plus abordable de la sorte. De plus, vous pourrez compter sur les aides mises en place par l’État Français pour l’acquisition d’une voiture électrique.

Notre avis sur la BMW i3

La BMW i3 se classe très clairement dans la catégorie de la voiture électrique luxueuse. Si vous ne pouvez y mettre le prix, nous vous conseillerons plutôt d’opter pour une Renault Zoé par exemple ou encore une Nissan Leaf.

Mais une fois le prix écarté, cette voiture est un petit bijou de technologie, avec ses applications connectées. Sa fibre de carbone permet une finition de qualité, justifiant également le prix de la BMW i3. Le confort n’est pas comparable à une Tesla Model S, mais reste plus que correct. Le design est propre à chacun, mais à notre avis, la BMW i3 n’a rien à envier à la concurrence.

Quelle voiture électrique en 2022 ?

Avec un marché en progression exponentielle, des points de recharge en plein développement, la demande de la voiture 100% électrique est de plus en plus importante. Et ça tombe bien ! Nombreuses et diverses, les nouveautés pour cette année sont assez nombreuses. C’est pourquoi, nous avons sélectionné pour vous les 5 modèles suivants :

  • Renault Mégane E-Tech
  • Nissan Ariya
  • Smart #1
  • Fisker Ocean
  • Mercedes EQE

Choisir une voiture électrique n’est pas toujours aussi facile. Il est important de prendre la bonne décision, face à l’embarras du choix qui s’offre à vous. Pour ce qui concerne le modèle, la décision d’achat doit être bien réfléchie, surtout pour les questions d’usage. Dans de nombreux cas, la voiture électrique peut être une solution parfaite. Mais elle peut aussi, ne pas convenir à tout le monde.

Conclusion

Pour l’équipe de Circulerpropre, la BMW i3 est un parfait mix entre design, confort et innovation. De plus, ses équipements et sa connectique, marque une parfaite adaptation dans l’ère du temps. Cependant, son prix peut en arrêter certain. Il faudra tout de même noter qu’il s’agit, à notre avis, d’une voiture électrique luxueuse qui ne correspondra pas à tous les budgets.

Source