Plus élégante que jamais, la célèbre Made in Italy fait son grand retour. Malgré son retard, le groupe FCA se lance dans l’électrification de sa gamme, avec la nouvelle Fiat 500 electrique. Face à une concurrence de plus en plus féroce, elle se positionne grâce à ses fameux atouts. Découvrez un nouvel art de vivre avec cette nouvelle version électrique, plus que jamais branchée !

120 ans d’une histoire incroyable

Fiat à vu le jour le 11 Juillet 1899 au Palazzo Bricherasio par trente actionnaires. La première grande usine est inaugurée en 1900, à Turin. Sur une surface de 12 000 m2, 150 ouvriers produisent vingt-quatre automobiles durant cette première année de production. Le constructeur multiplie sa production par huit, en cinq ans, lors des années magiques de l’automobile italienne. Il devient, à lui seul, le symbole du « miracle économique italien ».

Malgré un nombre de modèles différents depuis 120 ans, Fiat reste dans l’histoire comme le constructeur d’un seul modèle, la Fiat 500, produite de 1957 à 1975 à 4 250 000 exemplaires.

Il aura fallu attendre 2020 et l’arrivée des nouvelles normes CO2, pour que le constructeur italien se décide à investir le marché européen. C’est là qu’il offre un virage 100% électrique à sa citadine. Quant aux versions classiques essence, issues de la génération précédente, elles ne seront plus en vente d’ici un an.

Design de la nouvelle Fiat 500 électrique

Présentée il y a quelque temps, cette nouvelle voiture a su répondre aux différentes attentes des fidèles abonnés de la marque. Les concepteurs de ce véhicule 100% électrique, passe à une architecture complètement inédite.

En effet, cette troisième génération est à la fois plus longue (3,63 m), plus haute (1,53 m) et plus large (1,75 m) que les autres modèles. A l’avant du véhicule, les quatre optiques de la marque sont toujours présentes. Néanmoins, les phares du bas ont plutôt la forme de minuscules cercles lumineux. Ils vont forcément attirer votre attention. Les poignées quant à elles, sont intégrées à la carrosserie, et le logo 500 est positionné au centre de la calandre pleine. Il est surmonté de deux joncs chromés.

A l’intérieur, avec son nouveau tableau de bord, la Fiat 500 100% électrique s’illustre de la plus belle des manières, avec un mixte des éléments rétro et modernes. Au centre, on retrouve un écran tactile de 10,25 pouces, compatible avec Apple CarPlay et Android Auto. Celui-ci permet d’utiliser de façon optimale votre voiture. 100% numérique, l’instrumentation se révèle assez complète, et les commandes au volant permettant de naviguer entre les différents menus qu’il propose.

Le style de la Fiat 500 electrique est très soigné. Il propose de multiples détails, telle que le « Made in Torino » au niveau des portières, le symbole 500 incrusté sur les sièges, ou encore un bouton électrique qui permet d’ouvrir la portière.

La Fiat 500 electrique est une 4 places qui offre assez d’espace, mais peut pour les jambes. En effet, il est préférable de réserver les places arrières aux enfants ou aux adultes de petite taille.

Pour finir, le coffre est dans la norme de la catégorie et offre 185 L. Il dispose d’un double fond, petit, mais assez grand pour y loger le câble pour recharger votre véhicule.

Motorisation et performances

Au volant, l’Italienne 100% électrique se révèle plus vive que la Twingo ZE, grâce à un moteur de 118 chevaux et 120 Nm, placé sur le train avant. La Fiat 500 électrique peut facilement s’insérer dans les voies de circulation, et rouler à près de 150 km/h grâce à sa puissance.

Sa concurrente au losange, est limitée à 135 km/h, celle-ci réalise un 0 à 100 km/h en 12,9 secondes, tandis que la Fiat 500 e en 9 secondes. Néanmoins, on peut dire que la Twingo reste la meilleure côté maniabilité, avec 8,6 m de rayon de braquage, contre 9,7 m pour la Fiat.

Batterie et autonomie

Le modèle présente des caractéristiques fascinants bien plus performants que certaines voitures électriques. La Fiat 500 Berline embarque une batterie lithium-ion de 42 kWh. Ce qui est largement supérieur à la citadine électrique Renault Zoé qui en compte 23,8 kWh.

En matière d’autonomie, le constructeur de la Fiat 500 electrique propose jusqu’à 320 km d’autonomie électrique en cycle mixte WLTP, sans avoir besoin de recharger votre véhicule. Sa puissance de charge est de 85 kW. Cela permet de recharger en 35 minutes 80% de la batterie.

Comment se recharge la Fiat 500 électrique ?

Côté recharge, la petite Italienne se révèle plutôt polyvalente. En effet, celle-ci est configurée en 11 kW. Le chargeur triphasé embarqué sur la Fiat 500 e, autorise une recharge complète en 4 heures environ. Pour une charge rapide, via le standard Combo en 85 kW, il faut compter 35 minutes pour une recharge à 80%, comme écrit précédemment. Vous pouvez recharger la nouvelle 500 electrique chez vous, ou sur une des 140 000 bornes de recharge publique couvrant l’Europe.

Pour cela, utilisez l’application My easyCharge qui est un moyen de localiser les bornes de recharge publique à proximité. L’application de contrôle My easyWallbox, quant à elle, permet de lancer ou de suspendre une recharge, d’accéder à l’historique, ou de configurer votre Wallbox. Elle est directement connectée via Bluetooth à votre easyWallbox. Que demander de plus ?

Combien consomme une Fiat 500 électrique ?

Le constructeur italien annonce 14,4 kWh/100 km. À l’usage, le conducteur peut opter pour trois modes de conduite. Normal, Range, Sherpa.

Le mode Sherpa limite la vitesse à 80 km/h et réduit au maximum la consommation d’énergie. Par exemple, en désactivant la climatisation ou les sièges chauffants.

Le mode Range, quant à lui, permet de maximiser l’autonomie de votre Fiat 500 electrique. Il s’agit d’une fonction de conduite avec une seule pédale, l’accélérateur, qui a pour but de récupérer l’énergie à la décélération, jusqu’à l’arrêt complet du véhicule.

Berline, Cabriolet, 3+1 : quelle Fiat 500 électrique choisir ?

Exclusivement électrique, cette nouvelle génération propose d’innombrables versions et possibilités de configuration. En effet, en dehors de la configuration « berline », la petite Italienne se décline aussi en version Cabriolet et en 3+1 avec des portes à ouverture antagoniste. Pour ces trois versions, une vaste gamme de 6 finitions est proposée.

La Fiat 500 e se repose sur deux machines électriques. 95 ch en entrée de gamme, ou 118 ch pour les variantes les plus huppées. Ces deux électromoteurs sont associés à une batterie d’une capacité de 23,8 kWh pour une autonomie de 190 km, et de 47 kWh pour une autonomie de 320 km.

Quel est le prix d’une Fiat 500 électrique en 2021 ?

Malgré la concurrence, la petite italienne se fait une place sur le marché des citadines. Elle se place entre la Twingo électrique et le Mini Cooper SE. Cette dernière commence dès 25 400 €, hors bonus écologique. Pour ce prix, il faut se contenter de la petite batterie de 23,8 kWh pour une autonomie de 190 km. Les versions avec batterie de 42 kWh, commencent à parti de 30 900 €.

moteur 95 ch / batterie 23,8 kWh / autonomie 190 km
Finition CarrosseriePrix hors bonus
ActionBerline25 400 €
Action PlusBerline 26 900 €
REDBerline 28 400 €
REDCabriolet31 800 €
moteur 118 ch / batterie 42 kWh / autonomie 320 km
FinitionCarrosseriePrix hors bonus
IcôneBerline30 900 €
Cabriolet34 300 €
3+132 900 €
Icône PlusBerline32 900 €
Cabriolet35 900 €
3+134 900 €
La Prima Berline35 900 €
Cabriolet38 900 €
3+137 900 €

Quelle voiture électrique en 2022 ?

La demande de voiture 100% électrique est de plus en plus forte. Avec un marché en pleine croissance, et un réseau de recharge qui se développe, choisir une voiture électrique n’aura jamais été aussi facile.

Pour cette année 2022, les nouveautés attendues sont nombreuses. C’est pourquoi, l’équipe de Circulerpropre vous propose un Top 3 des voitures électriques les plus attendues.

Après la sortie de la Nissan Leaf, le constructeur japonais se lance dans un crossover nouvelle génération. La Nissan Ariya. Disponible de 218 à 394 ch, avec un ou deux moteurs, la gamme des motorisations de l’Ariya est large. Avec deux batteries de 63 kWh ou 87 kWh, allant de 340 km à 500 km d’autonomie. La date de lancement est prévue pour le 1er semestre 2022, pour un prix aux alentours de 40 000 €.

La Renault Mégane E-Tech ne remplace pas tout à fait la précédente, mais elle complète bien son offre. 100% électrique mais aussi 100% nouvelle ! Cette berline moderne est compacte, propose une autonomie pouvant atteindre jusqu’à 470 km. Une recharge en 30 minutes pour récupérer 300 km en haut de gamme, en courant continu DC 130 kW. Déjà en vente, retrouvez la Renault Mégane E-Tech à partir de 35 200 €.

En troisième position de ce Top 3, la Smart #1. Elle revient avec un tout autre concept. La fin des micro-deux places à sonné ! Place au petit SUV. Son autonomie est annoncée à 430 km. La recharge quant à elle, passe de 5 à 80 % en moins de 3 h grâce au chargeur embarqué de 22 kW de série. 30 min en DC sur une borne rapide. Sa date de sortie est prévue pour le 2e semestre 2022, pour un prix estimé à 35 000 €.

Notre avis

Confortable, maniable, et très plaisante en milieu urbain, la petite Fiat 500 electrique ne perd pas ses moyens, même en dehors de la ville. Malgré ses quelques défauts, elle est tout à fait en capacité de parcourir de longs trajets. Son autonomie est légèrement supérieure à celle de ses concurrentes directes. Avant de sauter le pas vers la voiture électrique, il est important de considérer toutes les données.

Source