Tesla : Ils ont piratés et gagnés une Tesla

0 Comments

Une Tesla offerte à l’occasion du Pwn2Own

Lors du dernier concours de partage Pwn2Own, un duo de hacker a réussi sa mission. A savoir, prendre le contrôle du navigateur web d’une Tesla Model 3. Pour les récompenser, la marque leur a fait cadeau de la voiture.

Tous les ans, ce concours rassemble les meilleurs pirates informatiques de bonne foi, les « white Hat ». Ces derniers sont mis au défi de pirater et d’exploiter les failles de produit high tech de grande distribution. Ainsi, Smartphone, logiciel, ordinateur ou encore, des Tesla, se sont volontairement fait attaqués. L’idée est de combler les potentielles failles de sécurité. Pour cela, les concurrents sont généralement très bien récompensés.

Cependant, les vainqueurs ne sont pas repartis qu’avec une Tesla. En effet, en plus d’obtenir cette voiture d’une valeur de 44 000$, ils ont perçu une prime de 35 000$ ainsi que de très nombreux lots. Portant ainsi, leurs trophés à la modique somme de 375 000$ (sur les 545 000$ distribués sur le concours).

A lire aussi : Autonomie tesla : 975 kms en model 3

Essayer gratuitement une voiture électrique

Essayer

Pas d’accès aux fonctions majeures

Pour réussir leur entreprise, les hackers ont exploité un bug contournant le système de stockage mémoire aléatoire des données qui protège le navigateur. Au final, un petit texte sur l’écran principal de la Tesla leur a permi de décrocher la place. Cependant, ils n’ont pas pris le contrôle du véhicule ni accédé aux fonctions essentielles de cette dernière. Tesla a donc par la suite indiqué qu’une mise à jour serait faite dans les prochains jours afin de combler cette faille.

Tesla a été le précurseur en poussant plus loin que les autres le concept de voiture connectée. Ainsi, ses véhicules sont de véritables ordinateurs aussi intelligents et accessibles qu’un smartphone. Cette multiplication des fonctionnalités multiplie également les failles de sécurité. Cependant, pendant le concours, les autres systèmes comme l’autopilote, le piratage de la clé électronique ou encore le système multimédia en sont sortis indemnes.

A lire aussi : Tesla mode sentinelle : surveillance 3.0

Essayer gratuitement une voiture électrique

Essayer

Sources complémentaires

Categories:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *